Blaise et Mr Arouet avaient soif

L’homme cherche à se « divertir », pour échapper à sa misère et éviter l’ennui dans lequel il se retrouverait s’il pensait à sa condition. Ca c’est la thèse de Mr Pascal.

Mr Arouet quant à lui trouve celà absurde. Le « divertissement pascalien » n’en est pas un. Il ne s’agit aucunément d’un échapatoire face à la triste alternative de penser à soi. Pour ce dernier, penser à soi c’est précisément ne penser à rien. Et tout ce à quoi on pense, on y pense par rapport à soi.

L’un et l’autre ne devaient probablement pas suffisamment s’hydrater. Evidemment, je passe mon existence à me « divertir ». Et même l’ennui est pour moi une forme de « divertissement ».

Enfin, les moments où je pense à moi, et pas à rien, loin d’être ennuyeux, sont souvent les plus divertissants.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Blaise et Mr Arouet avaient soif

  1. ALYX dit :

    Je comprends qu’a Sofia ton ennui était enorme

Laisser un commentaire