La mort, les taxes et les ADC

L’aéroport de Yaoundé Nsimalen est l’un des ADC (aéroports du Cameroun). Des mauvaises langues vous diront que cette dernière société a été nommée en trichant chez ADP (aéroports de paris). Au passage une belle homothétie a été réalisée, d’une ville à un pays. C’est aussi ça le pays des grandes ambitions : voir grand, même quand c’est petit.

Je vous racontais il y a quelques mois comment cette aérogare peut être confondue à un centre de vaccination obligatoire où on peut quand même refuser d’être vacciné. Florian vous en offre une description plus élaborée.

Et à propos de la taxe d’embarcation de 10.000FCFA dans les ADC, j’offre une Castel bien fraîche au premier qui pourra m’expliquer pourquoi on paie encore une taxe qui est sensée être incluse dans le prix des billets comme dans tous les autres aéroports :

taxe_aeroport

Le Cameroun perçoit plus de taxes que la Belgique sur un billet entre Bruxelles et Yaoundé. Ne concluez surtout pas hâtivement que des taxes plus élevées sont la promesse d’un meilleur service.

PS : et dans la série grandes ambitions, on a aussi la camerounaise des eaux dont les robinets, contrairement à ceux de la lyonnaise des eaux, distribuent abondamment de l’air.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire