Les chiennes de garde

Voilà comment une association féministe française se fait appeler. L’esprit des femmes a toujours été un labyrinthe obscur pour mon entendement simplet.

C’est quoi le sujet ? Les chiennes de garde viennent d’obtenir une victoire : la disparition des cases « mademoiselle », « nom de jeune fille », « nom d’épouse »… sur les formulaires administratifs en France.

En attendant la sécrétaire d’Etat des USA se fait appeler Clinton, la femme du président s’appelle Obama et madame Sarkozy, la première dame de France, ne portait pas ce patronyme à la naissance.

Les chiennes sont frileuses, elles devraient être plus audacieuses et demander la disparition des termes « madame » et « monsieur ». Leur utilisation reste à l’évidence discriminatoire.

Pendant ce temps, même si le conseil de sécurité des nations unies prenait un jour une résolution pour affirmer l’égalité homme-femme (peut-être l’on t-il déjà fait ?), cette idée restera toujours une belle chimère. Une équation mathématique aussi absurde que 0=1.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les chiennes de garde

  1. Alyx dit :

    tu devrais travailler au departement genre.

Laisser un commentaire