Une auto de plus sur la route

La société de transport de Montréal (STM) vante le slogan « un bus = 50 autos de moins sur la route ». Hors mis le fait que cette phrase ne veut pas dire grand-chose, examinons ce que représenterait 50 autos de moins à Montréal en supposant un coup moyen de vente de $20.000 par auto :

  1. TPS (taxe sur les produits et service, gouvernement fédéral) 5% : $1000
  2. TVQ (taxe de vente du Québec, gouvernement provincial) 10% : $2000
  3.  immatriculation du véhicule : $320 (minimum, à payer chaque année, dont $75 reversés à la STM)
  4. permis de conduire : $90 (minimum, à payer chaque année)
  • En taxe immédiates, on a $3000 x 50 = $150.000
  • en taxes récurrentes on a ~$400 x 50 = $20.000

Enfin, il convient de mettre dans la balance les dépenses liées à la consommation de carburant, les assurances, les emplois liés au secteur : constructeurs, concessionnaires, banquiers, mécaniciens…

Et la STM semble ignorer que beaucoup de propriétaires de voitures sont également des usagers du bus, opposer l’un à l’autre est une piètre communication.

mza

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire