Vive le Pachtounwali

Du sang et des larmesDu sang et des larmes. Un film de guerre que le magazine Variety s’est laissé aller à comparer à la chute du faucon noir.

A noter que les 2 bonnes heures d’action sont passablement gâchées par une propagande patriotique à l’américaine un peu exacerbée. On a envie de lui préférer le Pachtounwali afghan qui viendra à temps sauver le soldat Marcus et nous assurer un happy end comme on les aime. A voir.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire